jeudi 25 février 2016

13 à table, version 2016


Titre : 13 à table ! 2016
Auteurs : collectif d'auteurs
Editeur : Pocket
Genre : Nouvelles
Année : 2015.

Résumé : Le livre réunit les œuvres d'un éventail d'écrivains bien connus. Ont ainsi participé au projet : Marc Levy, Eric-Emmanuel Schmitt, Françoise Bourdin, Guillaume Musso, Maxime Chattam, Alexandra Lapierre, Agnès Ledig, Pierre Lemaitre, Frank Thilliez, Jean-Marie Perier, Gilles Legardinier, Bernard Werber, et Tatiana de Rosnay.
13 auteurs pour 13 nouvelles centrées autour d’un thème commun : la FRATRIE. Intrigues policières, réunions de famille qui dérapent, retrouvailles inattendues… Du noir, de la tendresse, de l’humour, de l’absurde, à chacun sa recette.

Mon avis : Cette année encore j'ai voulu participer et aider les Restos du cœur en achetant le recueil de nouvelles d'auteurs qui m'avaient déjà plu en 2014.

En plus de faire une bonne action, il y avais deux raisons pour lesquelles j'avais envie de lire ce recueil :

- Pour retrouver la plume d'auteurs que j'apprécie particulièrement comme : Françoise Bourdin, Michel Bussi, Maxime Chattam, Karine Giebel, Douglas Kennedy, Agnès Ledig ; j'ai retrouvé le style et le genre de prédilection de ces auteurs et je n'ai pas été déçue pour la plupart.

- Pour les autres, j'avais envie de savoir quels genres  et quels styles d'écriture se cachaient derrière Nadine Monfils, Romain Puértolas ou Stéphane de Groodt.

Je ne vais pas vous donner mon avis pour chaque nouvelle mais plutôt vous donner mon ressenti pour celles qui m'ont le plus plu.

- Comme pour beaucoup de personnes, j'ai adoré la nouvelle de Maxime Chattam que j'ai trouvé géniale, diabolique, machiavélique ! Une nouvelle qui mêle secret de famille, adultère et avec un psychopathe en plus. Du pur Maxime Chattam ! Voilà pourquoi, il est un de mes auteurs de thriller chouchou !

- J'ai bien aimé la nouvelle de Michel Bussi même si je me suis doutée de la fin.

- Dans la main sur le cœur, j'ai aimé le sujet abordé c-à-d l'amour-haine dans une fratrie. Est-on obligé de s'aimer si on est frère et sœur.  Quel est le ciment qui maintient ou détruit les liens entre une fratrie ?

- La nouvelle qui m'a vraiment émue au possible a été Aleyna de Karine Giebel ! Celle-ci aborde le problème du mariage forcé, des traditions séculaires qui peuvent mener au meurtre et à la mort ! Je suis encore terriblement émue en écrivant ces lignes !

- La nouvelle d'Alexandra Lapierre dont je n'avais encore jamais lu de livre m'a très souvent fait sourire et abordait le thème de l'enfant unique.

- J'ai trouvé très originale la nouvelle de Romain Puertolas ; je me demandais où il voulait nous emmener et finalement j'ai bien aimé : à travers l'amour indéfectible entre un frère et une sœur, il nous a pointé le problème de l'intégration des Roms en France.

- Pour finir, la nouvelle de Bernard Werber sur le thème des vrais jumeaux et des liens quasi permanents qu'ils peuvent avoir m'a beaucoup plu.

Une bonne lecture et un achat solidaire que je ne regrette pas !

Ma note : 4/5.

LECTURE COMMUNE AVEC Ennalit et Blandine.



3 commentaires:

  1. Tiens puisque Maxime Chattam est un de tes chouchous, tu me conseillerais quoi comme incontournable?

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans hésiter : sa trilogie du mal et un one shot : le cinquième règne qui met en scène un groupe d'amis adolescents.

      Supprimer