samedi 1 octobre 2016

BM Blues de Françoise Bourdin

Titre : BM Blues
Auteur : BOURDIN, Françoise
Editeur : Pocket
Genre : Contemporain
Pages : 155.

Résumé : Anéanti par la mort de sa soeur brûlée vive sous ses yeux dans la voiture que conduisait leur père, Hugo, 22 ans, rompt avec son passé et sa famille pour se mettre au service de Thève, un industriel bourru privé de permis. Piloter la rutilante BM M5 de Thève est pour Hugo la seule façon d'exorciser l'accident de sa soeur... et un moyen de se trouver. Une initiation à la vraie vie...

Mon avis :  Ce petit roman de 155 pages était depuis longtemps dans ma PAL ; comme je suis fan des romans de Françoise Bourdin, j'ai dans l'idée de m'acheter et d'avoir tous ses livres dans ma bibliothèque.

Comme je dois finir le challenge Petit bac 2016 et que je devais lire un livre avec dans le titre des lettres isolées dans le titre, je me suis dit que je pouvais lire ce petit livre et qu'il allait me plaire.Pour tout vous dire, il m'a un peu déçue et il ne restera pas dans ma mémoire très longtemps.

En fait, je n'ai pas trop aimé les deux personnages masculins que je n'ai pas vraiment compris et qui sont pour dire assez détestables (surtout le personnage de Thève) ; comme souvent dans les personnages de Françoise Bourdin, il y a toujours un homme puissant, ici, Thève,  qui aime diriger et qui avance dans la vie sans penser aux autres. L'auteur nous brosse un personnage, bourru, arriviste, violent dans ses relations aux autres. On sent qu'il a vécu quelque chose qui l'a rendu comme ça mais on ne sait au final pas pourquoi et c'est ce qui m'a  déçu et m'a laissé sur ma faim. 
Tout au fil du livre, il va s'opposer à Hugo qu'il engage comme chauffeur et qui est un personnage timide et solitaire qui a tout abandonner de sa vie antérieure suite à la mort de sa soeur dans un accident de voiture dont il rend son père responsable.
Comme Hugo est issus de la bonne société et que Thève n'a qu'une envie en faire partie, il y a des tensions constantes entre les deux hommes. 
Il y a des moments violents où Thève agresse verbalement ou physiquement Hugo, moments que je n'ai pas compris et où j'ai détesté la personnalité de Thève.

Françoise Bourdin nous dresse le portrait de personnages entiers qui ne pardonnent jamais et c'est ce que je n'ai pas aimé dans le livre.

Le point positif est la BMW de Thève qui est  le lien qui unit les deux hommes tout au long du livre.

Pour finir, c'est un livre qui se lit rapidement et facilement mais que je ne recommande pas forcément.

Je lui ai mis la note de 14/20.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire